But du jeu

But du jeu 

L'équipe gagnante est celle qui comptabilise le plus de buts à la fin du temps réglementaire (60 minutes).

 Chaque but s'obtient en faisant pénétrer le ballon dans la cage du but adverse (entre les poteaux et derrière la ligne de but), avec les contraintes principales suivantes :

 ·        si un joueur de champ touche physiquement (par exemple du pied) le terrain à moins de 6 mètres des buts (zones appelées « surfaces de but » et matérialisées au sol par une ligne limitrophe et éventuellement une couleur différente), il n'a pas le droit d'être en contact avec le ballon,

 ·        chaque but est protégé par un gardien dans cette surface de but,

 ·        le ballon est manipulé par les joueurs à la main ; les déplacements « ballon en main » sont limités à trois pas, sauf en cas de dribble.

 L'attaquant a donc le droit de sauter au-dessus de la surface de but et effectuer son tir avant de retoucher le sol, afin d'être plus près du but.

 Les matchs sont généralement dirigés par deux arbitres (à partir du niveau régional) aidés par un chronométreur et un secrétaire. Ces derniers forment la « table de marque ».

 

Manipulation du ballon

 Au handball, les joueurs de champ ne peuvent jouer le ballon (dont la taille varie selon les différentes catégories d'âges et de sexes) qu'avec les mains (en réalité, ils peuvent très bien user de la tête, des fesses, du coude, de la cuisse...). Est considéré comme faute tout ballon touchant une partie du corps inférieure aux genoux (mais de nouveaux règlements tendent à ne compter pour faute qu'un contact volontaire de cette dernière partie). Seul le gardien a la possibilité de détourner le ballon du pied (sauf à l'extérieur de sa zone, où il est considéré comme un joueur de champ), mais certainement pas de jouer le ballon au pied. Il est interdit à un de ses équipiers de passer la balle au gardien lorsque le ballon a touché le mur, sous peine de jet franc (voire penaltys) pour l'adversaire.

 Les joueurs peuvent dribbler avec le ballon, et faire au maximum trois pas, ballon en main. La saisie du ballon par les deux mains à la fois stoppe le dribble (et du coup, impose un tir ou une passe). Également si le ballon passe au-dessus de la main dont se servait le joueur pour dribbler. Cela est considéré comme une "reprise de dribble" et la balle est rendue à l'adversaire.

 Quand une équipe fait tourner la balle sans aucune intention d'attaque, les deux arbitres lèvent le bras pour demander aux joueurs concernés d'attaquer. Si ce n'est pas respecté dans un délai de 10 secondes, et que l'équipe ne prend donc pas compte de l’avertissement des arbitres, la balle est rendue à l'adversaire. Cela s'appelle le jeu passif.


 Sorties de terrain 

 ·        Par une ligne latérale : l'équipe qui a touché le ballon en dernier concède une touche à l'équipe adverse. La remise en jeu s'effectue par un lancer de ballon depuis l'extérieur du terrain, à l'emplacement de la sortie de ballon, par un joueur de cette équipe adverse devant mettre un pied sur la ligne de touche.

 ·        Par une ligne arrière : le ballon revient au gardien si c'est un joueur adverse ou le gardien lui-même qui le met derrière la ligne. Si c'est un défenseur qui touche en dernier le ballon, et que le ballon va derrière sa propre ligne de but (en la contrant par exemple), c'est l'équipe adverse qui le récupère par le biais d'un jet de coin (équivalent du corner au football), sauf si le gardien retouche cette balle en restant dans la zone des 6 mètres.

 

Positions défensives 

 La position des joueurs sur le terrain près du but dépend des tactiques mises en place. La plus classique est la position dite en « 5-1 » (ou 1-5); elle consiste à défendre sur la zone pour les 5 afin de contrer les tirs de loin ou de parer les 1 contre 1, et à prendre un adversaire jugé dangereux en strict ou à contrer les passes pour le défenseur en avant. La position dite en « 6-0 » (ou 0-6) est tout aussi courante. D'autres existent, plus rares ; on peut citer la position dite en « 4-2 » (ou 2-4), en 3-3 ou 1-2-3 (3-2-1).

·        Schémas des différentes positions de défense

 

Position "5-1"

 

 

Position "6-0"

 

Position "4-2"

 

É  Echelle des sanctions 

L'arL'arbitre brandit un carton jaune.


ExcExclusion pour deux minutes.

L'arL'arbitre brandit un carton rouge.


·        Attribution : 1 par joueur et entraîneur avec non pas une réelle limite de 3 cartons jaunes pour chaque équipe mais une logique de passer aux 2 minutes de part l'arbitre.

·        Action en cause : Mise en garde des équipes sur des actions de jeu jugées limites.

Exclusion

·        Attribution : 3 par joueur au maximum et 1 par entraîneur

·        Actions en cause : Actes antisportifs
Action présentant un risque pour l'intégrité physique d'un joueur adverse
Entrée irrégulière sur le terrain
Contestation
Simulations

·        Attribution : 1 par joueur et entraîneur

·        Actions en cause :Voie de fait
Acte antisportif grossier
Actes antisportifs répétés
Action particulièrement dangereuse pour l'intégrité physique d'un joueur adverse
Action irrégulière en fin de rencontre en vue de préserver le score
Forte contestation
Succession de 3 exclusions données à un même joueur

 

Le temps mort d'équip

Chaque équipe peut bénéficier de trois temps mort par partie, ce qui fait un ou deux temps mort par mi-temps, d'une durée de 1 minute. L'obtention de cette coupure de jeu nécessite d'être en possession de la balle et de déposer son carton vert à la table de marque. La table arrête le chronomètre et désigne aux arbitres l'équipe qui vient de déposer le temps mort. =)=)

 

L'arbitrage

Au handball, les rencontres sont dirigées par un binôme de deux arbitres,ou par un arbitre en -11 ou -13 ans assistés par deux officiels chargés de tenir la table de marque (secrétaire et chronométreur) et, dans les compétitions nationales et internationales, par un délégué de l'instance organisatrice.

Les arbitres sont placés de manière à embrasser le jeu de manière globale mais sans en être trop éloignés afin de voir toutes les actions de jeu, régulières et irrégulières, qui sont faites par les joueurs. Chaque arbitre est tour à tour arbitre dit de champ et de zone et échangent régulièrement leur place au cours de la rencontre afin que l'arbitrage ainsi rendu soit le plus équitable possible.

En France, c'est la Commission centrale d'arbitrage, commission de la FFHB, qui est chargée de la formation, du suivi, des désignations et du développement du corps arbitral. Cette commission est relayée au niveau des ligues par des Commissions régionales d'arbitrage puis, au niveau des comités départementaux, par des commissions départementales d'arbitrage.

 

Les principales catégories 

Tir en suspension.

HBC Gilley / -13 Filles 2 jours
-15 Filles et 10 autres : nouveaux joueurs 4 jours
Val de Gray HB / -13 Garçons 4 jours
Les matchs du week-end: 23 & 24 Septembre 2017 4 jours
-13 Garçons : nouveau joueur 4 jours
AS Levier Handball / -15 Garçons et 3 5 jours
Gymnase Intercommunal 5 jours
Yolaine Grosjean et 3 autres 6 jours
-7 Mixte : nouveau joueur 6 jours
-9 Mixte : nouveau joueur 6 jours
-11 Garçons : nouveau joueur 6 jours
-13 Filles : nouveau joueur 6 jours
-13 Garçons : nouveau joueur 6 jours
HB Orchamps Vennes / Séniors Filles et AS Levier Handball / -13 Garçons 7 jours
41-21
Handball St Claude / Séniors Garçons 7 jours

UN NOUVEAU SUPPORTER....